Quelle formation faut-il faire pour devenir cordonnier ?

Vous avez des chaussures, des bottes, des sacs ou des vêtements en cuir auxquels vous tenez mais qui sont endommagés ? Donnez-leur une seconde vie en les faisant réparer par un cordonnier expérimenté. Il peut également les renforcer pendant un certain temps pour éviter une utilisation intensive. Un cordonnier met tout en œuvre en appliquant son savoir-faire aux besoins de son client. Découvrez tout sur ce métier et les formations à suivre pour l’exercer.

En quoi consiste le métier de cordonnier ?

Le cordonnier est un artisan qui répare les chaussures, les sacs et les vêtements ou tout article en cuir (sacs, porte-monnaie, ceintures, gants, cartables…) à la demande des clients. Il travaille à la main et avec des machines à coudre, des pinces, un marteau, une machine à fraiser…. Son rôle est de donner une seconde vie aux objets en cuir abîmés. Pour cela, il commence par examiner l’état de la pièce qu’on lui apporte pour évaluer les problèmes, puis il fixe le prix de la réparation. Certains artisans travaillent également dans la teinture du cuir et vendent des produits d’entretien du cuir tels que du cirage et de la crème pour chaussures ainsi que des accessoires ( semelles, embouts, lacets, etc.).

Quelle formation faut-il suivre pour devenir cordonnier ?

Pour exercer le métier de cordonnier, il n’est pas nécessaire de posséder un diplôme spécifique ou une certification professionnelle. Cependant, il est préférable d’avoir une formation initiale afin d’exercer l’activité dans les règles de l’art. Il existe un certain nombre de formations professionnelles spécifiques pour se préparer au métier de cordonnier. On peut citer le CAP cordonnier-bottier, le CAP cordonnerie multiservice et d’autres CAP dans le domaine du cuir (maroquinerie, sellerie, vêtements en cuir…). Ces diplômes se préparent en deux ans. Par ailleurs, il y a aussi le bac pro métiers du cuir ou le BTM cordonnier qui sont accessibles après le CAP.

Quelles sont les qualités requises pour un cordonnier ?

La cordonnerie est avant tout un métier qui s’exerce avec passion. Travailler le cuir demande également de la rigueur et du sens du détail. Pour devenir cordonnier, vous devez avoir un intérêt pour les tâches qui demandent de l’habileté, de la minutie, du soin et de la patience. Vous devez aussi faire preuve de sens du détail, car la précision fait la différence dans ce type de travail. Une bonne vision et un sens de l’observation et de l’esthétique sont également cruciaux. Et comme il s’agit d’un métier, cette activité requiert une grande dextérité manuelle. Pour finir, comme tout bon commerçant, le cordonnier doit être accueillant et à l’écoute de ses clients. Le sens de la relation client est donc essentiel.

Comment se déroule un CAP en candidat libre ?
Quel diplôme faut-il pour travailler dans le luxe ?