Quelle cravate les hommes doivent-ils choisir avec leur costume ?

La gent masculine peaufine dans le moindre détail son look, elle cherche donc toutes les astuces pour l’améliorer. Le costume est une pièce maîtresse qui prend une place considérable dans le quotidien des hommes qui ont la lourde tâche de choisir une cravate.

Un vêtement pour les hommes sera sublimé grâce à une simple cravate

Plusieurs écoles sont au rendez-vous dans le monde de la mode puisque vous avez la gent masculine qui se dirige automatiquement vers une chemise vierge sans aucun accessoire. Il y a également le fameux nœud papillon qui sera réservé pour des occasions spécifiques, mais certains ont une nette préférence pour la cravate. Cette dernière a le pouvoir d’améliorer un vêtement chic pour homme grâce à une texture, des motifs, une couleur…

Mesdames, aidez vos hommes à sélectionner la meilleure cravate pour leur costume

Le choix doit tout de même suivre quelques conditions qui sont généralement bien connues par les femmes. Ces dernières sont des spécialistes de la mode, elles peuvent donc vous conseiller concernant votre sélection. Votre premier coup d’œil doit être porté sur la longueur, celle-ci doit arriver au niveau de la ceinture. Une largeur de 7.2 cm sera parfaite et correspondra relativement bien aux tendances du moment. Un autre critère important doit attirer votre regard, il s’agit du nœud, car il est préférable de choisir une version simple.

Une cravate unie est sans doute l’accessoire le plus élégant dans la garde-robe d’un homme

Avec seulement ces trois conseils, vous avez déjà une allure parfaite puisque la cravate s’harmonise assez bien avec votre costume surtout si elle est unie et d’une couleur qui se rapproche de celle de votre veste/pantalon. Si vous souhaitez apporter une touche d’élégance supplémentaire, il sera envisageable d’opter pour des motifs, mais, attention, ce choix devra être réalisé uniquement si votre chemise est unie. Dans le cas contraire, vous pourriez entacher le visuel ainsi que votre allure. Si vous avez peur du fashion faux pas, la solution la plus attractive consiste à sélectionner une cravate unie

Lire la suite

Le style sportswear indétrônable pour un dressing stylé tout en étant confortable

Le sportswear ne semble jamais disparaitre. Au fil des saisons, des collections, des défilés de haute couture, il s’impose comme le « must have » et occupe une place de choix dans le dressing. Né aux Etats-Unis, il constitue un nouveau mode de lecture de la mode. Focus sur cette mode universelle qui semble ne pas connaître de fin.

Un style ou plutôt la boîte de Pandore de la mode 

Par définition, le sportswear est un look qui utilise des codes vestimentaires bien définis. Inspiré du monde du sport ou tout simplement résultant de celui-ci, il est tout à fait possible de marier sport et élégance. Les femmes pourront par exemple opter pour un sweatshirt sur une jolie robe longue, ou marier une jupe avec une paire de baskets. Les hommes, eux, pourront porter un blazer avec un bermuda, des runnings avec un jean ou encore un t-shirt stylé avec écritures, des images avec un pantalon et de belles chaussures de ville. Désormais, avec ce style tout est du domaine du possible. C’est sans doute pour cela, que ce look semble intemporel.

Le style sportswear, attention à la fashion faux-pas

Attention cependant, le sportswear ne se porte pas en total look. C’est comme verser de l’eau dans un verre de vin, c’est un sacrilège ! Même si tout le monde – quel que soit son statut, son âge, sa physionomie – sportif ou non peut porter ce style universel, il est fortement conseillé d’apporter une touche sporty à la tenue choisie. La faute de goût est si vite arrivée qu’il vaut mieux éviter d’accumuler les pièces « sport » mais aussi de les mélanger avec des pièces formelles. Par petites touches comme un haut de jogging, une paire de basket, un t-shirt ou une casquette par exemple, l’état d’esprit du style est conservé et on a un style sportswear so chic. Bref, un mix d’une pièce ou deux à des pièces casual ou arty donnent un look décontracté, raffiné. Autre détail important, le secret pour avoir un style chic-sport chic est de bien choisir les coupes. Mieux vaut laisser au vestiaire les vraies tenues de sport et préférer les vêtements de sport urbain, stylé, spécialement conçus pour l’occasion.

Lire la suite

La mode masculine Overthinking pas compliquée

Pour ceux qui ne connaîtraient pas le mot « overthink », c’est un terme made in BG qui explique que parfois, trop de réflexion sur une pièce ou un point particulier est néfaste, et ne font qu’embrouiller l’esprit sur des choses simples. Cela frappe surtout les débutants, qui se posent trop de questions qui n’ont pas lieu d’être, au lieu de se concentrer sur l’essentiel. (suite…)

Lire la suite

Tout savoir sur le stylisme

Le styliste dessine des vêtements et des accessoires dont il imagine les formes, les lignes, les couleurs, les matières. Il peut mettre en œuvre jusqu’à plusieurs centaines de modèles par an. Il doit aussi anticiper les tendances en fonction des mouvements et des phénomènes de société, des événements culturels.

Les principes de base des étudiants

La formation stylisme modélisme propose une activité à la fois technique et créative dans des domaines très variés : vêtements, chaussures, accessoires. Par le biais du stylisme sont abordés les croquis de mode, la création du textile, l’infographie avec le recours à Photoshop et Illustrator, ainsi que la communication visuelle. Le modélisme étudie notamment la coupe à plat, le patronage, le moulage et le montage.
L’étudiant apprend à préparer les principales étapes de réalisations prévues pour une collection. Il pourra alors appliquer la méthode du moulage ou utiliser la construction à plat, en deux dimensions, selon les principes utilisés dans le dessin industriel. Il dessine ainsi un patron en plusieurs morceaux, chacun représentant un élément du vêtement et procède ensuite à la réalisation du prototype.

Comment procéder pour devenir un styliste dans une école de mode

stylisteL’étudiant styliste se penche sur la technologie des matières en étudiant les tissus, leur poids, le coût, la trame et la composition. On aborde les techniques de gouache, de peinture, de flocage etc dans l’impression des textiles. Dans un souci de complémentarité et de vue d’ensemble de toutes les étapes de création, la formation de toiliste-modéliste est aussi proposée dès la première année. Aussi, c’est par l’intermédiaire du cours de culture générale que sont abordés les différents styles et courants internationaux. Les sorties fréquentes dans des lieux d’expositions et de salons permettent à l’apprenant de rester en contact avec les créations des plus grands noms de la mode. En fin de 2e année, la participation des étudiants de stylisme modélisme au grand défilé de mode constitue une consécration réelle et une motivation de fin de parcours avant la spécialisation en 3e année. A la fin de son parcours, la personne deviendra à la fois styliste et modéliste et collabore étroitement avec les équipes de coloristes, de designer textile, des petites mains de la couture et des experts du marketing.

Lire la suite