Robe 12h

Un marathon de la couture pour obtenir une robe d’été en 12 heures

Les passionnés ont relevé un défi de taille en se lançant dans la confection d’une robe d’été. Cette dernière a une particularité puisqu’elle a été fabriquée en seulement 12 heures. Les machines ont donc chauffé.

Un marathon de la couture pendant un week-end

Depuis quelques mois, la couture est devenue un domaine accessible. Il n’est plus réservé aux ménagères, car la jeune génération souhaite apprendre les ficelles de ce métier qui s’est transformé en une passion dévorante. Aidé par les émissions dédiées, ce secteur a suscité un véritable engouement sur le sol français, il n’est plus rare de discuter de couture entre amis. Les adeptes pourront même se raconter une anecdote assez époustouflante.

En 2009, une association baptisée « Plaisir de coudre » a vu le jour, elle était donc à l’origine d’un défi de taille que plusieurs personnes ont eu l’occasion de relever. Pendant le week-end dernier, 11 adhérentes avaient rendez-vous dans un atelier pour participer à un marathon de la couture.

Concevoir une robe en, seulement, une demi-journée

Les machines à coudre ont chauffé sur leur table, car l’objectif consistait à concevoir une robe d’été. Il aura fallu seulement 12 heures pour que le vêtement soit opérationnel, mais la rigueur a été de mise tout au long du processus. Plusieurs points ont ainsi été étudiés que ce soit le choix du tissu ou encore la réalisation d’un ourlet bas, d’une emmanchure… Les créations des participantes ont été scrutées dans le moindre détail, ce qui a permis d’élire une gagnante à savoir une enseignante. Prénommée Amélie, elle a eu le privilège de remporter un trimestre de cours, elle aura ainsi l’occasion d’améliorer ses compétences.

Une idée développée en Janvier 2016

Ce marathon a été réalisé avec un vêtement adapté à la saison, mais il aurait été possible de l’effectuer avec une robe ethnique. Le degré de difficulté aurait éventuellement été plus important, car cette conception demande une grande maîtrise au niveau de la coupe, du choix du tissu et de l’harmonie.

Celle qui est à l’origine de ce projet, Anaïs Berric a eu cette idée il y a quelques mois au début de l’année 2016. Elle souhaitait qu’un week-end entier soit mobilisé pour la création d’une pièce adaptée. En parallèle, les couturières ont eu l’occasion de savourer un spa, un cours de gym, et même quelques douceurs dans un restaurant. À la fin de ce marathon, les six membres du jury ont été invités à choisir la plus belle création.

Moi c’est Amanda, bloggeuse invétérée, passionnée de décoration comme de la vie et de mes deux enfants.